21 avr. 2008

Les parents

Mes parents ont lu l'article précédent. Et celui d'avant. Et d'autres. Leur réaction n'a pas été forcément bonne, vous l'imaginez. C'est normal, à vrai dire. C'est un blog, c'est public, et je le sais.

C'est pourquoi je voudrai mettre quelques choses au clair.

Oui, j'aime mes parents et je vous l'ai répété assez souvent. Je vous en ai parlé encore récemment sur les articles de natation. Sur le dialogue. Sur ma fête. Sur le cinéma avec ma mère. Quand on est allé voter avec mon père. Je vous ai dit tout ça.

Si quelqu'un, ici, a le sentiment que je n'aime pas mes parents, que je ne suis pas reconnaissante de ce qu'ils font, alors qu'il se manifeste.

Alors, oui, des fois, je dis des choses sur le coup de la colère. Mais ce n'est pas pour autant que mes parents n'ont pas fait plein de choses pour moi. Et que je ne les aime pas. C'est pas parce que mon père n'a pas voulu me porter à la fac qu'il ne m'a jamais porté nulle part et je l'ai précisé pas plus tard qu'avant hier sur l'article de natation.

Ils me payent une chambre, ils me permettent de vivre, et comme je l'ai dit récemment, les parents c'est là pour les bons moments comme pour les mauvais.

Je sais que mes excuses n'y changeront rien. Mais je vous les présentent quand même. J'ai souvent répété que je les aimais dans ce blog, même si vous ne voulez pas tellement l'entendre. C'est dommage.

Je sais que vous lirez cet article.

Papa, maman, mon frère, je vous aime et vous aimerai toujours. Sincèrement. Quoi que vous en pensiez.


10 commentaires:

Armand a dit…

Chère CPEchou,
Moi aussi j'ai été jeune (il y a très très longtemps) et ai parfois considéré certaines choses comme des injustices.
C'est l'inexpérience de la vie.
L'apprentissage de la vie consiste à constater qu'on ne peut pas tout recevoir tout de suite...
Si tu savais comme je regrette de ne plus avoir de Maman! :(
Tu es une fille "bien" et tes parents aussi!
Amitiés

NatpointG a dit…

Moi j'ai comme l'impression que la parentalité est une entité très forte dans notre société et qu'il est difficilement envisageable de la critiquer... Ce qui est dommage... Les parents ne sont pas parfaits, sinon ça se saurait, alors il faut aussi qu'ils entendent les critiques de leurs enfants. Tu étais en colère, tu l'as exprimé et moi je trouve ça plutôt bien. Et si ton père a lu ton billet alors il sait ce que tu as pensé à ce moment là. Ne le regrette pas, l'idéal serait que vous puissiez en discuter après, mais ne regrette pas ce que tu écris, cela t'appartient.

bye

nonolerobot a dit…

tes articles précédents ne m'ont pas fait penser que ton amour pour tes parents n'étaient pas là. ça m'a d'ailleurs fait repenser à moi-même quand j'avais le même âge que toi et avant. je dis facilement que j'ai eu une adolescence correcte, ma mère estime qu'elle a été gratinée niveau crise d'adolescence. maintenant c'est calmé (en même temps j'ai 27 ans, alors il serait temps), au final, je ne regrette pas et je sais que l'amour est là. ce qui me fait penser, pour ton frère, ça va s'arranger (je parle par expérience personnelle avec PF1).

Rosa Negra a dit…

L'avantage d'évacuer certaines choses (par écrit ou non) c'est justement que l'on peut évacuer des choses négatives sans que cela nuise à l'amour que l'on ressent pour les gens. Si tu avais gardé tout cela pour toi par crainte de les blesser, l'accumulation de sentiments négatifs aurait effectivement pu nuire à ton amour pour eux. Aussi peut-être faudrait-il qu'ils essaient de voir cela de façon plus positive.

Tu les aime, c'est évident. Mais t'aimer en retour c'est t'accepter telle que tu es. C'est-à-dire avec tes coups de gueule et tes coups de sang, parce qu'ils font eux aussi partie de toi.

Brigitte a dit…

Hé oui , c'est suceptibles des parents , surtout quand ils aiment leurs enfants et qu'ils seraient prêt à tout faire pour que ces derniers soient heureux , heureux et frustrés pour qu'is deviennent des adultes responsables ,tiens , cette après midi , j'ai eu la mauvaise idée d'aller dans le studio pde mon fiston pour amener des choses lourdes qu'il ne peut pas transporter par le train , j'ai trouvé un taudis digne de l'émission " c'est du propre " je te jure que là , j'ai pensé que j'avais raté quelque chose dans l'éducation et qu'il était encore bien adolescent à 21 ans bientôt !

MamanCélib a dit…

Bien sûr que tu les aimes... Ca se voit... Et cet article le prouve bien...

Très touchant..

CPEchou a dit…

Réponse de cpechou



Armand > Cher Armand, pour rien au monde je ne voudrai perdre mes parents. Merci pour ces compliments, j'espère qu'ils le liront...

Natpointg > J'ai du mal à ne pas regretter... Je ne peux rien faire d'autre... Je ne sais pas si on pourra en discuter, je l'espère... Pour l'instant impossible. Rancune et amerthume priment... Et je doute que la colère nous permette d'avoir un dialogue serein. Je les ai pris pour des cons, un point c'est tout, on ne revient pas dessus... Et ce n'est pas vrai je ne sais pas comment leur dire...

Nonolerobot > Ce type de commentaire me rassure parce que c'est bien le message que j'ai voulu faire passer... Mais forcément, si on lit seulement les deux derniers articles, c'est plus difficile à croire...

Rosa negra > Merci... Ca me faisait tellement comme bien d'écrire sur ce blog en sachant que je n'allais pas être jugée d'abord parce que peu d'entre vous me connaissent, et ceux qui me connaissent et qui me lisent ne jugeront pas... Mais tout devient différent maintenant.

Brigitte > Je trouve normal d'être susceptible lorsqu'on voit uniquement les deux derniers articles. Mais dans ce cas, on cherche un peu plus loin... Et là ils se seraient rendu compte de toutes les preuves d'amour dans ce blog... Et que je ne les ai pas pris pour des cons

Maman célib > Je ne sais pas ce qu'il prouve cet article, j'aimerai qu'ils me le disent...

Minipoucine a dit…

Prise par le temps, je découvre le tout seulement maintenant. Je peux comprendre leur réaction, tout comme je peux comprendre la tienne également. Mais je ne pense qu'ils doutent de l'amour que tu leur portes, loin de là...Et cet article en est d'ailleurs une preuvre...

zeste de fille a dit…

je comprends bien ce que tu dis: je n'aimerais pas que mes parents tombent sur mon blog. Ce qu'on dit sur un blog, ce sont des instants, des petits bouts de notre vie, qu'on "zoom". J'ai dit plusieurs anecdotes où je faisais passer mes parents pour des glands, alors qu'ils sont formidables, dans le fond... j'ai fait un article moi aussi pour m'expliquer après un message où j'avais été un peu vache avec ma mère, je me sentais pas bien d'avoir dit ça... même si à mon avis elle sait à peine utiliser le net, et que ça n'est pas demain qu'elle tombera sur mon blog...!! ah, zut, je recommence à être vache avec elle...
Bref, tout ça pour dire... ben pas grand chose, en fait, à part que je conseille plutôt de recommencer un autre blog, parce que du coup, ça met quand même des bâtons dans les roues... mais bon, j'dis ça, j'dis rien...
En tout cas il est sympa ton blog... si tu en fais un autre, j'espère le trouver!!

CPEchou a dit…

Minipoucine > Merci... Moi aussi je peux comprendre leur réaction, mais alors qu'ils essayent un peu de comprendre que ce ne sont que des humeurs...

Zeste de fille > Merci des compliments sur le blog. C'est clair que ça craint, et que je ne pourrai plus dire ce que je pense puisque quoi qu'ils disent, ils y retourneront. Donc j'en sais rien pour l'instant... On verra.

Merci les filles ;)