13 avr. 2008

Repassage

Eh oh, vous croyiez quoi, moi, je repasse. Je repasse sur les blogs, je repasse sur mes cours, je repasse sur mes erreurs, mais je repasse surtout... mes fringues. Et même si, quand on a 12 ans, c'est rigolo parce qu'on est une petite femme, à 18 ans, ça l'est beaucoup moins. C'est même pas drôle du tout.

En fait, je me plains, mais je suis assez épargnée. Parce que quand je rentre le weekend, j'ai les trois quart si ce n'est pas tout de mon repassage qui est fait. Arh, j'en ai de la chance me direz vous. Ben pas tant que ça figurez vous, parce que quand je dois, pendant les vacances, m'y pencher sérieusement, j'ai perdu la main.



Ca commence par l'allumage de la centrale vapeur. Donc c'était cet après-midi, pour les curieux. Je branche le bazar, et ayant peu confiance en mes capacités de faire fonctionner un tel engin, je mets le fer face à moi et appuie sur le bouton. Oh malheur. Psssiiiiittt, j'ai le droit à toute la vapeur dans la face avec, un coup d'eau pour atténuer peut-être. J'ai cru que j'allais être crâmée à vie et que j'allais y rester, hein. Rigolez pas c'est vachement dangereux d'être con à ce point. Alors j'enlève mes lunettes pleine de buée, et après ce coup de chaud, je vais boire un coup. J'ai passé la première étape, presque sans incident.



Etape suivante, avec la figure bien rouge (oui oui ça chauffe sérieux la vapeur), calculer l'ampleur de la bannette à repasser. Ô sacrilège, c'est promis la prochaine fois je garde les mêmes fringues pendant 2 semaines. Alors, je prends ce qui m'appartient (oui je ne vais pas faire le repassage du frangin non plus, hein), et je trie, tee shirt, pantalons-jupes, sous vetements... En gros, j'essaye de perdre du temps au cas où quelqu'un me ferai le boulot entre deux (n.b. : j'étais seule chez moi...).





Puis, étape importante, j'allume le son à donf. Ce sont les mêmes chansons depuis plus d'un an mais je les apprécie toujours autant. My playlist du repassage, c'est Philippe Katherine "J'adore", Michelle Torr "Emmène moi danser ce soir" (oui ben quoi...), Evanescence "My immortal", Serge Lama et j'sais plus qui "Comment te dire adieu" et d'autres encore... Une fois tout en place, faut s'atteler à la tâche.

Je ré-appuie sur le bouton, le fer face à la table cette fois. La table ou préalable montée et on s'y coince 5 fois les doigts. Je ne dois vraiment pas être faite pour ça, je ne suis pas une fois à monter la tale sans me coincer les doigts. Déformation, keskejypeux ? Mais non je n'ai pas de déformation, ce sont les tables qui sont mal faites. "Montez les en trois mouvements", mes fesses, oui. Encore de la publicité mensongère, grave. Celui qui a déjà réussi à monter sa table en trois mouvements sans se coincer les doigts une fois, je demande à voir une preuve vivante !





Donc je disais, il faut s'y mettre. Alors je me lance, un tee shirt pour débuter, au cas où ça crame, ne sait-on jamais. Tout se passe merveilleusement bien, je suis trop fière de mon travail. Au bout de dix minutes, j'ai une face sans plis, lisse, chaude... Ahhhh, j'ai enfin réussi, c'est trop beau.
Je retourne le tee-shirt. Ô rage, ô désespoir, ô vieillesse ennemie, des dizaines de plis se sont faufilés pendant que je faisais l'autre face. Alors je mets 20 minutes pour rétablir la situation. Puis, quand je retourne le tee-shirt, c'est pareil de l'autre côté. Alors j'abandonne, je plie et hop, celui là servira pour pyjama.

Et ainsi de suite... Finalement je crois que je vais accepter de faire le repassage de ma mère. Et comme ça, elle me fera le mien. Je suis égoïste. Et méchante. J'arrête. De toute manière, je plaisante, bien sûr. Heiiiiiin, tout le monde le savais que je plaisantais.

N'est-ce pas ?



Qui a dit non ? Tu as dis non ? Clique là, alors.


(Je sais ce n'est pas bien malin...)




6 commentaires:

MamanCélib a dit…

J'ai une sainte horreur de ça... et je bénis l'inventeur du sèche linge qui m'a aidée à beaucoup moins repasser.

Gloire à monsieur Sèche Linge !

Armand a dit…

Chère CPEchou,
La prochaine fois qu'il te faudra choisir entre la mode et l'absence de nécessité de repassage, choisis la matière du tissu utilisé.
Je suis certain que si tu trouveras les matières modernes adéquates chez des chimistes comme:
http://www.dow.com/
ou:
http://www.dupont.com
Chez Dupont, par exemple, il existe le Kevlar qui sert à fabriquer toutes les vestes "antiballes" du monde. Cela pourra donc même éventuellement te servir pour quand tu exerceras dans une école "à enfants turbulents" plus tard!
Les vestes blindées ne doivent pas être repassées car elles sont rigides, je crois...
Pour des bas en Kevlar, par contre, tu risques d'avoir des problèmes pour danser! ;)
Amitiés

Brigitte a dit…

T'inquiètes pas , ça prend des années pour pouvoir repasser correctement et vite , 5 personnes à la maison pendant25 ans environs , le fer sait ce qu'il doit faire ! Ma fille de 26 ans ne repasse jamais bon ,la fée du logis c'est pas elle mais elle le vit bien .Je dois me farcir les chemises de mon cher et tendre et les plier faute de place et ça , c'est l'horreur !

nonolerobot a dit…

moi le repassage ne me pose aucun problème, je me débrouille super bien (je ne supporte pas de repasser les chemises, ça me tape sur le nerfs, quelque chose de bien mais je sais faire). quand je suis chez ma mère et PF2 aussi, il me demande de repasser ses vêtements, c'est une vrai tanche dans ce domaine, et pourtant le fer de ma mère il est super simple. le repassage je suis même capable de le faire en plein par 35 degrés dehors. tout ça donne lieu à des demandes rituelles : ma mère qui me suggère le repassage si je m'ennuie et mon frangin (sale rat) qui me demande pour ses pantalons et ses chemises. de toutes les taches ménagères c'est celle que je préfère (l'autre extrême c'est la vaisselle).
j'ai cliqué sur le lien pour voir, c'est très fin comme humour.

Minipoucine a dit…

Je suis entièrement d'accord avec toi en ce qui concerne le montage de la table, c'est d'ailleurs pareil pour l'étendard où je fais sécher mes fringues. Mes doigts n'y échappent jamais!;o)
Et en plus, mon fer n'est pas une centrale vapeur...pppppffff...Du coup, je résous le problème en ne repassant quasiment rien!;o)

CPEchou a dit…

Réponse de cpechou

Maman célib > Dans ma tête, le sèche linge, ça froisse, non ?

Armand > Ouais, enfin j'espère ne pas en arriver là non plus, t'imagine, ça serait grave et pas très agréable ni très féminin à porter...

Brigitte > ça viendra avec le temps, soyons optimistes ;)

nonolerobot > je t'envoie mon linge par la poste, je poste demain, ça marche ?
Pour le lien, t'avais qu'à pas dire non ! Tralallalalèrre

Minipoucine > Anti repassage à 100 %. Tu te joins à notre club ?